Généralement, les fausses sneakers confisquées par les autorités sont détruites (comme aux Philippines) mais pas dans la ville de Catane, en Italie.

En effet, celles-ci sont données aux associations qui viennent en aide aux migrants.

A peu près 4000 paires de baskets ont été saisies l'année dernière et le groupe catholique Caritas a par exemple donné 415 paires de chaussures depuis le début de cette année.

D'après l'un des policiers, ils essaient d'abord d'enlever les logos des marques avant de les offrir. Parmi les marques les plus populaires du moment, la première place revient à Adidas.