Selon certains bruits de couloir, la marque aux trois bandes se préparerait à vendre Reebok en début d’année prochaine.

Si l’on se fie au Manager Magazin, le géant du sportswear allemand cherche à revendre Reebok, son plus gros investissement aux États-Unis. La marque d’Adi Dassler a racheté l’équipementier anglais en août 2005 pour un montant de 3,8 milliards de dollars et n’a malheureusement pas rencontré le succès escompté depuis lors. Suite à la faute de résultats tangibles ces dernières années et à une chute des ventes Reebok de 44% au 2ème trimestre de 2020, les actionnaires d’adidas ont réclamé la vente immédiate afin de solder cet échec.

L’hebdomadaire économique allemand indique également que la société fondée par Joseph William Foster en 1895 sera potentiellement acquise par le groupe VF Corporation, déjà propriétaire de marques comme Timberland, Vans et The North Face, avant le mois de mars 2021. Bref, une affaire à suivre...