Sneakers

Kanye West part en guerre contre adidas

Il y a 3 semaines

4430

Après avoir inondé Instagram de posts visant son ex-femme Kim Kardashian et son petit-ami de l’époque Pete Davidson, Kanye West s’attaque cette fois à adidas, le géant allemand du sportswear.

Les raisons du conflit

Au cours des derniers mois, Ye n’a pas manqué de critiquer adidas concernant ses opérations en lien avec Yeezy. En effet, l’artiste a notamment accusé la marque de plagiat suite à la sortie de la Adilette 22 clairement inspirée de la Yeezy Slide. Sans oublier la forte ressemblance de la adiFOM Q avec la Yeezy Foam Runner.

A droite, une adidas adifom Q qui semble inspirée de la Yeezy Foam Runner de gauche

Adidas sort des vieux designs et des coloris comme si j'étais mort

Kanye West
A droite, une adilette qui ressemble étrangement à la Yeezy Slide de gauche

Mais il affirme également qu’il n’a jamais donné son approbation quant à l’organisation annuelle du Yeezy Day. Par ailleurs, il accuse adidas de rééditer certains coloris, de choisir des designs et des matériaux, de recruter des personnes ayant travaillé avec lui par le passé et d’avoir embauché un directeur général de Yeezy, sans son consentement. Mais aussi de mentir quant à l’impossibilité de produire davantage de Yeezy Slides.

Un Kanye West en roue libre sur instagram

Depuis quelques jours, le rappeur de Chicago s’en prend à l’un des dirigeants fraîchement nommé chez adidas. À savoir Daniel Cherry III, ancien directeur général de DC Comics. Comme à son habitude, Ye n’hésite pas à l’humilier via des publications à répétition sur Instagram. En effet, il faut savoir que d’après lui, Yeezy représenterait 68% des ventes en ligne de la marque aux trois bandes. Il considère ainsi que cette dernière devrait le consulter concernant ses décisions en matière de recrutement au sein de la direction.

À travers ses dernières publications, Kanye West accuse également adidas d’avoir embauché l’avocat Ekwan Rhow afin de tenter de « modifier le contrat » qui les lie jusqu’en 2026. Aujourd’hui, on ne peut que constater que la relation de confiance entre l’artiste et la marque, qu’il décrit comme « culturellement la plus influente au monde » grâce à lui, semble brisée. Il affirme d’ailleurs qu’il n’a pas fini d’en découdre et que cela coûtera des « milliards à l’équipementier allemand pour le garder ou se séparer de lui ».

Une rupture avec adidas ?

Enfin, Ye vient de lancer un ultimatum à adidas afin de résoudre cette affaire. Il ajoute que la marque lui a « entre autres, volé ses designs », et menace de dévoiler d’autres éléments compromettants. Dont notamment des révélations à propos de ventes en Chine dans son dos.

Par ailleurs, il semblerait que l’artiste ait déjà choisi de s’éloigner d’adidas à l’avenir. Il a ainsi fait part de son envie de trouver un fabricant de chaussures qui lui laisserait le champ libre en termes de décisions. En guise de clin d’œil, il cite notamment SAS Shoes, un fabricant familial basé à San Antonio. Une chose est certaine, cette guerre entre les deux compères est loin d’être terminée !

Dans le reste de l’actualité liée à l’artiste, sachez aussi qu’il s’apprête par la suite à se lancer dans une nouvelle bataille. Sa prochaine cible n’est autre que GAP pour des raisons similaires. Alors que leur partenariat s’étend sur 10 ans et a déjà fait l’objet d’une polémique, on peut dès à présent s’attendre à de nombreux rebondissements. Stay tuned !

Publié le 06.09.22

Upcoming releases

Sneakers Alert by LSDLS

Télécharger l'application Sneakers Alert pour être informé des nouveautés en temps réel !

Wethenew