Après avoir compromis la sécurité de ses utilisateurs la semaine dernière, Stockx sort une nouvelle taxe de son chapeau. Selon les conditions d'utilisation, cette nouvelle taxe qui s'applique à tous les produits dont la valeur est supérieure à 715€ s'élève à 15% du prix de la vente, avant de vous avoir déduit les taxes déjà applicables.

Stockx empochera désormais 620€ sur une paire proposée par le vendeur à 1000€

Si Stockx payait effectivement cette taxe sur chaque transaction, cela pourrait avoir du sens de la répercuter sur ses utilisateurs. Seulement voilà, si vous vendez une Travis Scott depuis la France à une personne basée en Espagne, ou n'importe où dans l'Union Européenne, cette taxe ne s'applique pas (nous n'avons d'ailleurs trouvé aucun texte signifiant qu'elle doive s'appliquer aux US sur de telles sommes). Pourtant Stockx vous la facture bel et bien, empochant ainsi 150€ pour une paire à 1000€. Somme qui s'ajoute aux taxes déjà en place, 9% pour les frais de transaction, 3% pour le paiement et 10€ pour l'envoi. Sur vos 1000€, Stockx enlève donc 28% de frais divers. Et tout ça sans compter les frais d'importation et de gestion à la charge de l'acheteur !

On résume donc, la paire que vous vendez 1000€ ne vous rapportera que 720€ net. Et Stock ne la vendra pas 1000€ mais 1340. La firme de Détroit empoche donc 280€ de votre côté + 340€ chez l'acheteur soit 620€ !

Le lancement du "stock market of things" en Europe avait pourtant bien commencé. Pas de taxe d'importation, et des promotions qui permettaient aux acheteurs de cop au prix du marché. L'idylle semble désormais terminée. Reste à savoir si le site va continuer dans cette voie ou se résoudre à différencier les transactions selon la situation géographique de chacun.

En attendant, on retourne sur Klekt !

Chez Klekt actuellement