Suite à la récente controverse orchestrée par Colin Kaepernick et au retrait instantané de la paire par Nike, le prix de la Air Max 1 "4th Of July" ne cesse d’augmenter sur les nombreuses plateformes de resell.

Le drapeau en question a été imaginé en 1776 par le célèbre tapissier et fabricant de drapeaux Betsy Ross. Celui-ci présente une alternance de bandes rouges et blanches, ainsi qu’un carré bleu marine ornée de treize étoiles blanches, disposées en cercle, représentant l’unité de toutes les colonies de l’Empire Britannique en Amérique du Nord. Malheureusement, le premier drapeau américain de l’histoire a récemment été brandi par certains mouvements d'extrême droite durant certains rassemblements politiques.

Colin Kaepernick, le célèbre quarterback de la NFL aux convictions bien ancrées, connu pour son militantisme, n'a pas hésité à exprimer son mécontentement. Pour lui, cette Nike Air Max 1 qui reprend le drapeau Betsy Ross rappelle l'esclavage. La marque de Beaverton n'a pas pris à la légère la remarque de Kaepernick et a donc décidé de retirer la Air Max 1 "4th Of July" de son site officiel Nike.com.

Comme vous pouvez l’imaginer, les prix sur les sites de revente comme StockX ont rapidement commencé à s'envoler, allant de 800$ à 2500$, avec une mention spéciale à certains illuminés qui ont tout de même demandé plus de 7000$! Cette AM1 très controversée pourrait donc devenir l’une des sneakers les plus recherchées de l’année et cela pour de mauvaises raisons… Fort heureusement et à l’heure actuelle, la paire n’est plus disponible sur StockX.

Et vous, qu’en pensez-vous? La marque au swoosh a t-elle bien fait de retirer la Air Max 1 "4th Of July"?
On leur souhaite quand même une bonne fête de l’Indépendance ce jeudi!