L’emblématique marque new yorkaise Supreme remporte une première bataille juridique en Chine contre les contrefaçons de Supreme Italia.

En avril dernier, le fondateur de l’authentique Supreme New York, James Jebbia, avait parlé dans une interview des contrefaçons de Supreme Italia qui nuisent à l’image de marque du label et qui ont presque réussi à tromper la fameuse entreprise multinationale Samsung.

Aujourd’hui et selon The Drum, Supreme NYC a remporté une première bataille juridique contre Supreme Italia en Chine. En effet, le rapport officiel indique que le bureau des marques déposées chinois, le CTMO, a déjà supprimé deux marques pour "ITSupremeNow" provenant de Supreme Italia. À l'heure actuelle, Supreme ne détient aucune marque déposée en Chine même si plus de 85 demandes d'enregistrement sont encore en attente dans le pays. Cette décision tant attendue intervient à la suite de l'ouverture de deux énormes magasins à Shanghai par Supreme Italia et de la vente d'articles contrefaits arborant le célèbre box logo inspiré de l’art de Barbara Kruger.

Cette décision est donc une première victoire importante dans ce qui promet d’être un long combat pour l'élimination des contrefaçons Supreme Italia... Affaire à suivre.