adidas, une des rares marques prête à réduire son empreinte biologique, vient d’annoncer qu’elle avait vendu plus d’un million de paires de Ultra Boost x Parley sur l’année 2017, ce qui équivaut à 11 millions de bouteilles recyclées!

Le partenariat avec Parley a débuté en 2015 et consiste à empêcher les déchets plastiques de se retrouver dans les océans et à les transformer en produits Sportswear de haute performance.

Pour cela, les deux compères ont élaboré une stratégie, baptisée A.I.R., qui se résume en trois mots :
1. Éviter (Avoid): zéro sac plastique, zéro microbille de plastique et par la suite, zéro matière plastique vierge dans la conception des produits.
2. Récupérer (Intercept): l’objectif est de collecter le plastique avant qu’il n’atteigne l’océan.
3. Recycler (Redesign): les matières, produits et nouveaux procédés de fabrication s’inscrivent dans une logique d’éco-innovation.

Andre Maestrini, CEO de la division adidas Running, annonce que l’objectif pour 2018 est de produire plus de 5 millions de paires “Parley” et d’intégrer également ce processus de production pour 80% de la collection Ultra Boost automne/hiver 2018. Et comme si cela n’était pas suffisant, les deux collaborateurs proposent également une ligne Swimwear inédite, confectionnée à partir de déchets recyclés, collectés sur les plages et les côtes avant qu'ils n'atteignent l'océan.

Coralie Balmy, médaillée de bronze olympique de natation, biologiste marine, ambassadrice adidas Natation x Parley, ancienne détentrice de record du monde, écologiste et activiste pour les océans, a déclaré :

“Quand je ne suis pas dans l'océan, je travaille pour le protéger en éduquant les autres sur l'impact de la pollution. Chaque geste et changement comptent, et pour nos futurs athlètes, le moment est venu!”

On ne peut que féliciter adidas et Parley pour ce genre d’initiative, en espérant sincèrement qu’ils atteignent leur objectif en 2018 et que d’autres marques suivent l’exemple! 😉